Deinove présente ses travaux à une conférence scientifique

Partager cet article avec :

La société française de biotechnologie industrielle à partir de déinocoques a fait l’objet d’une intervention à l’occasion de la prestigieuse Gordon Research Conference à Barga en Italie qui s’est déroulée du 26 avril au 1er mai. Devant un parterre de scientifiques internationaux, Deinove y a fait part le 30 avril de ses travaux de recherche visant à optimiser les performances des souches. Les résultats présentés sont issus d’une collaboration de thèse entre Deinove et l’équipe « Transporteurs membranaires, Chimiorésistance et Drug-Design » de l’université d’Aix-Marseille. Ils portent en particulier sur l’étude des mécanismes de résistance du Deinocoque aux produits de fermentation. « C’est un plaisir et un honneur de voir les travaux de nos jeunes chercheurs salués par une organisation de haut niveau comme les Gordon Research Conferences. Les travaux d’Erika sont directement applicables à l’amélioration d’un procédé industriel de production à base de Déinocoques », commente Jean-Paul Leonetti, Directeur Scientifique de Deinove.

Une société très active en R&D

Deinove a engagé plusieurs programmes de recherche. D’une part, la société travaille sur les biocarburants au travers du programme Deinol, qui vise à la production de biocarburants via les déinocoques. Des recherches qui ont notamment permis Deinove la production d’éthanol de deuxième génération à 9% à partir de glucose l’année dernière. La société a également initié un autre projet, dénommé Deinochem, qui a pour objectif d’élaborer des composés chimiques (isoprénoïdes) à partir de ressources renouvelables et de ses bactéries. Au début de l’année 2015, Deinove avait annoncé la validation de la première étape de ce projet, qui lui a permis de percevoir une avance remboursable d’un million d’euros.

Partager cet article avec :