Deinove : Nomination d’un chef de projet préclinique

Partager cet article avec :

La société de biotechnologie Deinove a annoncé l’arrivée dans ses rangs du docteur Bernard Scorneaux en qualité de chef de projet préclinique, suite a sa réorientation stratégique entamée en septembre 2016. Il est chargé notamment de préparer et piloter les études précliniques des antibiotiques développés par la filiale Deinobiotics, qui a déposé une demande de brevet pour un premier composé-candidat en janvier 2017. Titulaire d’un doctorat en biologie, pharmacocinétique et microbiologie de l’Université Catholique de Louvain (Belgique), B. Scorneaux dispose de 20 ans d’expérience dans la recherche en infectiologie, dont 15 ans aux États-Unis. Spécialiste du développement de médicaments anti-infectieux, il maîtrise l’ensemble du processus de développement, depuis le design, l’implémentation et le suivi d’études précliniques et cliniques précoces (phase I) jusqu’à la rédaction des dossiers réglementaires. Il a activement contribué au développement de plusieurs candidats-médicaments first-in-class, en Europe et aux États-Unis, qu’il s’agisse d’antifongiques, d’antibiotiques ou d’antirétroviraux. Activement engagé dans le programme Malaria for Medecine Venture, il a été l’un des acteurs du développement de l’Arterolane, un antipaludéen répondant à un véritable enjeu de santé publique, mis sur le marché africain en 2015. Avant de rejoindre Deinove, le Dr Scorneaux a occupé plusieurs fonctions de direction de programmes et d’équipes au sein des sociétés Eyevensys, Scynexis, Enanta et au Swiss Tropical Institute.

 

Partager cet article avec :