Cosmétique : Greentech et Deinove lancent leur premier actif

Partager cet article avec :
GreenTech produits des ingrédients pour la cosmétique.

Le producteur d’ingrédients naturels par voie biotechnologique Greentech et la société de biotechnologie industrielle Deinove ont annoncé la mise sur le marché d’un actif anti-âge dénommé Hebelys. Issu de la collaboration de R&D initiée par les deux partenaires en mars 2017, cet actif cosmétique qui sera présenté sur le salon In-Cosmetics Global, est obtenu par voie fermentaire impliquant une bactérie du genre Sphingomanas issue de la “souchothèque“ de Deinove. Greentech, qui a réalisé la formulation et effectué les tests de stabilité, d’innocuité et d’efficacité ex vivo, sera en charge de la commercialisation d’Hebelys. « Cette première collaboration est une vraie réussite. Hebelys est un très bel actif, totalement en adéquation avec notre catalogue et notre ambition de proposer aux industriels de la cosmétique des ingrédients actifs de haute technologie », déclare Jean-Yves Berthon, p-dg de Greentech. Dans le détail, Hebelys agit sur plusieurs paramètres pour préserver la jeunesse de la peau. Ainsi, il protège de l’oxydation et stimule la synthèse de collagène, d’élastine ou encore de fibrilline via une action de l’expression de la protéine p16IINK4A, impliquée dans la sénescence cellulaire.

Trois entités, une même ambition

Créé en 1992, le groupe français Greentech est spécialisé dans la production d’ingrédients actifs pour la pharmacie, la cosmétique et la nutraceutique. Il vise à proposer des composés en profitant de la synergie de la botanique et des microorganismes. Le groupe regroupe ainsi trois entités distinctes : Greentech (actifs végétaux), Greensea (actifs marins) et Biovitis (microorganismes). La société s’appuie sur trois filiales en Allemagne, aux Etats-Unis et au Brésil. En 2016, Greetech avait renforcé ses actifs brésiliens en reprenant la société Mapric en novembre 2016. Il est également présent dans plus d’une trentaine de pays au travers d’un réseau de distributeurs.

Partager cet article avec :