Cosmétique : Air Liquide finalise l’acquisition de Serdex

Partager cet article avec :

Le spécialiste des gaz industriels Air Liquide a repris les actifs de la division Serdex du chimiste allemand Bayer. La transaction, dont les termes sont tenus secrets, permet d’accroître l’empreinte du groupe français sur le marché des actifs cosmétiques. « Grâce à cette acquisition, Air Liquide renforce sa position sur le marché des ingrédients actifs d’origine naturelle dans un contexte de demande croissante des consommateurs pour ces ingrédients », déclare François Jackow, membre du comité exécutif d’Air Liquide. Avant d’ajouter : « La complémentarité de Serdex et de Seppic (ndlr : filiale d’Air Liquide) nous permet d’étendre notre savoir-faire au service de nos clients de la cosmétique et de poursuivre le développement de cette activité d’ingrédients actifs éco-responsables ». Concrètement, Air Liquide s’empare d’une entité de 40 employés spécialisée dans les actifs d’origine végétale pour la dermo-cosmétique. Affichant 8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, Serdex détient une grande expertise dans l’extraction haute pureté et dans la filière d’approvisionnement en plantes exotiques (notamment de Madagascar).

Seppic, une filiale dynamique en innovation

Employant 660 salariés (dont 100 dédiés à l’innovation), la société-fille du groupe Air Liquide crée et commercialise une large gamme d’ingrédients de spécialité pour les secteurs de la santé et la beauté. Ayant renforcé sa R&D dans les excipients avec le recrutement de Sébastien Duprat de Paule en septembre 2016, elle s’est illustrée ces dernières années en lançant de nouveaux produits. Après avoir développé son solubilisant 100 % biosourcé Sepiclear G7, Seppic a également lancé sur le marché un actif éclaircissant produit à partir d’algues marines, conçu par BiotechMarine, entité qu’il a reprise en 2013.

Partager cet article avec :