Corbion : résultats Q1 en baisse, mais perspectives favorables

Partager cet article avec :
Installations déjà existantes de Corbion en Thaïlande (acide lactique, lactides).

Les ventes de la société néerlandaise Corbion, le spécialiste de l’acide lactique, ont diminué de 7,4% à 213 M€ au premier trimestre 2018 (Q1).

La croissance était pourtant au rendez-vous mais Corbion indique avoir subi des effets de change négatifs. Sur la période, la marge Ebitda recule à 18,1% contre 20,8% un an plus tôt.
On retiendra que dans le segment « Plateformes d’innovation », les ventes ont cru de 64%, en particulier grâce à l’acquisition de TerraVia (ex Solazyme) dans le domaine des ingrédients à base d’algues. C’est également sur ce segment que Corbion comptabilise les ventes d’acide lactique à sa coentreprise dans le PLA avec Total, baptisée Total Corbion PLA. Or sur le trimestre ces ventes d’acide lactique ont été relativement limitées en raison de la fermeture prévue de l’usine de lactides de la coentreprise.

La construction de l‘usine de PLA en Thaïlande est cependant toujours à l’heure et dans le budget, avec un démarrage prévu dans la seconde moitié de l’année. « Nous voyons des développements encourageants sur le marché des PLA, ce qui est de bon augure pour la future montée en puissance des ventes de la coentreprise » explique Corbion.

Côté Ebitda, la perte s’est creusée de -1,6 M€ à -4,7 M€, toujours en raison de l’acquisition de TerraVia. Corbion précise son intention de « continuer à progresser dans le processus d’acquisition de la participation de Bunge (49,9%) dans la coentreprise SB Oils » et prévoit un accord final avant la fin du mois de juin.

Partager cet article avec :