Congrès ISAP 2017 : les acteurs mondiaux de la filière Algues réunis à Nantes

Partager cet article avec :
Des microalgues Haematococcus pluvialis – Crédit DR

A l’occasion de la 6e édition de l’International Society for Applied Phycology (ISAP), 500 scientifiques, industriels et décideurs du secteur des micro- et macro-algues sont réunis du 18 au 23 juin à Nantes (Loire-Atlantique). Les plus éminents spécialistes et industriels mondiaux vont prendre part à une centaine de conférences, de tables rondes et ateliers articulés selon quatre thèmes : Biologie (biologie algale, sléection de souches, biodiversité, etc.) ; Procédés (photobiotechnologie, bioraffinerie, modélisation, etc.) ; Industrie (écologie industrielle, technico-économie, réglementation, propriété intellectuelle, nouveaux marchés, etc.) ; et Applications (ingrédients, aquaculture, biocarburants de 3e génération, chimie verte, matériaux biosourcés, etc.). En outre, cette édition accueillera pour la première fois des rencontres Business to business (B2B) entre académiques et industriels pour favoriser le montage de projets collaboratifs. Des visites des plateformes de R&D et de laboratoires de Nantes, Saint-Nazaire et Bouin sont également prévues.

L’Ouest de la France, une région dynamique dans les biotechnologies bleues

La région Ouest de la France est l’une des plus actives dans le domaine des algues, que ce soit en matière de recherche, de formation, ou d’entrepreunariat. En effet, elle compte plus de 120 sociétés liées aux biotechnologies, une quinzaine d’unités de recherche, et des structures de formation pour ce domaine. En outre, elle regroupe plusieurs instituts et laboratoires reconnus à travers le monde comme l’Institut Universitaire Mer et Littoral, le GEPEA de Nantes-Saint-Nazaire (impliqué dans le projet Symbio2), la Station biologique de Roscoff (coordinateur du projet Genialg lancé en janvier 2017), l’Institut européen de la Mer à Brest (Finistère) ou encore l’Ifremer.

 

Partager cet article avec :