Conference Biobased Materials : Les trois lauréats du prix de l’innovation

Partager cet article avec :

A l’occasion de la 10e « International Conference on Bio-based Materials« , organisée par le Nova Institut et qui s’est tenue à Cologne en Allemagne les 10 et 11 mai, trois sociétés ont reçu un prix de l’innovation pour des matériaux innovants. Ce trophée, baptisé « Bio-based Material of the Year 2017 », récompense en outre des applications qui ont été mises sur le marché en 2016 ou 2017.

Emballage à usage unique de Bio-Lutions.

Le premier prix est revenu à l’allemand Bio-Lutions. Grâce à un procédé mécanique innovant, Bio-Lutions produit des emballages écologiques de haute performance et des ustensiles à usage unique directement à partir de résidus agricoles. Pour cela, Bio-Lutions travaille avec de petits agriculteurs en Inde et en Chine. Les résidus sont convertis en fibres naturelles sans avoir à passer par un procédé d’extraction de cellulose, considéré comme gourmand en énergie et polluant. Les produits finaux peuvent se décomposer dans des conditions normales, être utilisés pour la production de biogaz et peuvent être recyclés ou brûlés avec une empreinte carbone presque neutre.

Le nouveau papier proposé par Paptic.

Le deuxième prix récompense la start-up finlandaise Paptic. Son matériau du même nom est un composite contenant 80% de fibre de bois. Il est destiné à remplacer les sacs plastiques dans des applications d’emballage, avec l’avantage de présenter des propriétés voisines de celles des sacs en plastiques. Les sacs Paptic ont été mis sur le marché en juin 2016.

L’arôme framboise de Phytowelt.

La troisième prix revient à la société allemande Phytowelt GreenTechnologies. Elle a développé un arôme framboise de haute qualité en utilisant la biotechnologie. Son procédé breveté permet en effet de produire uniquement l’isomère (R)-alpha-Ionone responsable de l’arôme de framboise, tandis que l’isomère S aurait un goût de moisi.

Partager cet article avec :