Conclusions positives de Technip sur le projet de Metex en Malaisie

Partager cet article avec :

Metabolic Explorer (Metex) annonce que Technip vient de terminer sa mission d’évaluation sur son projet d’implantation en Malaisie. Le rapport a permis de confirmer que l’enveloppe initiale de 38 M€ estimée par la société auvergnate pour la construction d’une usine de production de propanediol (PDO) biosourcé était suffisante, de même que le délai de l’ordre de deux ans nécessaire à la construction à compter de la reprise des travaux. « Sous réserve de modifications permettant de simplifier et d’optimiser le choix des équipements et de concentration des investissements sur le cœur du procédé, les conclusions de l’étude confirment la viabilité économique du projet d’industrialisation du PDO, sans impact sur sa qualité initiale et les performances attendues » précise Metabolic Explorer dans un communiqué.

Un projet réexaminé par Technip

En novembre dernier, à l’issue de l’appel d’offre de Metabolic Explorer, il était apparu que le budget de l’ingénierie allait être plus élevé que prévu pour la construction d’une unité de PDO de 8900 tonnes par an (1ère tranche) ainsi que la coproduction d’acide butyrique, composé notamment utilisé comme fragrance alimentaire. D’où l’intervention de Technip pour revoir en profondeur le projet.

Face à ces conclusions positives, il reste à Metabolic Explorer à définir avec son ex-partenaire Bio-XCell les nouveaux termes contractuels nécessaires à la reprise de la construction de l’usine sur le site de Bio-XCell dans la région d’Iskandar en Malaisie. Car tout ceci avait conduit à l’expiration du cadre contractuel entre les deux sociétés.

Metabolic Explorer ajoute qu’en parallèle il discute avec des partenaires potentiels en vue de valoriser au mieux sa technologie PDO.

Partager cet article avec :