Colorants naturels : DIC investit en Californie pour l’algue spiruline

Partager cet article avec :

Le groupe japonais DIC va investir 13  millions de dollars supplémentaires sur son site de production de phycocyanine dérivé de l’algue spiruline, à Irvine en Californie. Cet investissement va permettre de renforcer la production de sa gamme Linablue de colorants alimentaires bleus sur l’usine exploitée par la filiale Earthrise Nutritionals. Les capacités supplémentaires, dont les volumes n’ont pas été dévoilés, doivent entrer en service en 2018. Earthrise Nutritionals dispose du plus grand site de culture de spiruline au monde, qui s’étend sur 180 000 m2, et permet un rendement de 500 tonnes par an. Il s’agit du second investissement d’envergure pour DIC sur son site californien après les 10 M$ injectés en 2013 pour une première extension des capacités.

Un colorant à fort potentiel de croissance

À en croire le groupe japonais, ces efforts sont motivés par de formidables résultats et perspectives. En 2013, la phycocyanine a été approuvée par la FDA comme colorant naturel alimentaire pour des applications dans l’agroalimentaire et la nutrition animale. DIC revendique aujourd’hui 90 % du marché mondial de ce colorant et envisage de quadrupler les ventes de sa gamme Linablue entre 2015 et 2020, grâce notamment à une croissance annuelle prévue de 50 % entre 2016 et 2020. Ce produit bénéficie de la demande de plus en plus importante des consommateurs, particulièrement en Europe et en Amérique du Nord, pour des colorants naturels. De plus, la phycocyanine peut être combinée avec des colorants naturels jaunes et rouges, et DIC œuvre aussi pour extraire d’autres pigments de la spiruline. Le groupe japonais n’est d’ailleurs pas le seul à s’intéresser aux applications de la phycocyanine. En effet, Fermentalg, spécialisé dans la production de composés à partir de microalgues, en a fait une de ses molécules clés pour développer son activité au même titre que la DHA et l’astaxanthine.

 

Partager cet article avec :