Cobalt avance dans le n-butanol et butadiène biosourcés

Partager cet article avec :

Cobalt, société californienne spécialisée dans les produits biosourcés et les bio- carburants, vient de finaliser deux projets. Elle a bouclé avec succès une campagne de production de plus de 100 000 litres de n-butanol, avec le concours d’un sous-traitant, la société LS9, dans son usine d’Okeechobee, en Floride. « Cette validation d’étape est un tremplin crucial pour finaliser tout projet à l’échelle commerciale », explique le groupe, qui ajoute que « cette échelle commerciale devrait être 10 fois supérieure ». Cobalt construit actuellement une usine à l’échelle industrielle au Brésil. Dans le cadre de ce projet, il s’était d’ailleurs associé à Rhodia, filiale du chimiste belge Solvay.

Projets dans le butadiène en Asie

Cobalt a aussi démarré une association avec deux sociétés chimiques asiatiques, dont le nom n’a pas été dévoilé. Le projet vise à développer une technologie de conversion de la biomasse en butadiène. Ce projet sera suivi par la construction d’une bioraffinerie à grande échelle en Asie. Les partenaires prévoient aussi de mettre en place ou d’acquérir des unités additionnelles afin de répondre à la demande croissante mondiale en butadiène. La phase de développement devrait être finalisée en 2014 et suivie d’une construction de la première unité. Dans le cadre, les groupes asiatiques vont entrer dans le capital de Cobalt.

Partager cet article avec :