Climat : accord historique entre la Chine et les Etats-Unis

Partager cet article avec :

L’accord entre les Etats-Unis et la Chine pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre est « un pas de géant pour l’humanité », a jugé l’Agence internationale pour l’énergie (AIE), lors d’une conférence de presse à Londres.

Alors que ces deux pays sont aujourd’hui responsables de 45% des émissions de gaz à effet de serre, leurs dirigeants Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping, se sont en effet fixés de nouveaux engagements pour lutter contre le réchauffement climatique, à l’occasion d’une visite à Pékin du dirigeant américain.

La Chine pénalisée par l’usage intensif de charbon

La Chine est le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre à cause d’un usage intensif de charbon dont elle tire plus de 70% de son énergie. Elle s’est fixée l’objectif d’atteindre un pic de ses émissions autour de 2030, avec l’intention « d’essayer d’y arriver plus tôt » selon la Maison Blanche. De leur côté, les Etats-Unis se sont engagés sur une réduction de 26-28% de leurs émissions d’ici 2025 par rapport à 2005.

Cette annonce répond à l’urgence de parvenir à un accord mondial à la conférence sur le climat fin 2015 à Paris. Rappelons que l’Union européenne s’est récemment engagée à réduire ses émissions de 40% d’ici 2030 par rapport à 1990.

Partager cet article avec :