Chine : Obtention d’un brevet clé pour Deinove

Partager cet article avec :
Bactéries déinocoques utilisées par Deinove.
Bactéries déinocoques utilisées par Deinove.

La cleantech Deinove qui conçoit et développe de nouveaux standards de production industriels fondés sur l’exploitation des bactéries Déinocoques, a obtenu le 10 décembre la délivrance de son premier brevet en Chine, le brevet PF4 « Compositions et méthodes pour dégrader la biomasse lignocellulosique ».

Deinove explique que quatre autres brevets lui ont été délivrés en 2014 : le PF2 en Eurasie « Utilisation de bactéries pour la production de bioénergie », le PF6 en Ukraine « Bactéries recombinantes et leurs utilisations pour la production d’éthanol  », ainsi que les brevets PF8 et PF9 en Afrique du Sud portant sur des enzymes de digestion des polymères végétaux. Tous ces brevets couvrent les fondamentaux du procédé Deinol dans la production de bioéthanol 2G.

16 familles de brevets

Aujourd’hui, la société est riche de 183 demandes internationales de brevets réparties en 16 familles de brevets incluant des méthodes de sélection et d’identification microbienne, les techniques d’ingénierie génétique des Deinococcus, leurs capacités exclusives telles que la transformation de la biomasse lignocellulosique, et leurs applications industrielles diversifiées, notamment la production de bioéthanol, et autres composés biosourcés.

Partager cet article avec :