Farnesane : L’EPA américaine récompense Amyris

Partager cet article avec :

FarneseneL’agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA) a décerné cette année son Presidential Green Chemistry Award à la société Amyris. Cette dernière est récompensée pour son projet autour du farnesane, molécule développée pour entrer dans la composition de biojet-fuel. Sur ce projet, Amyris est associé au groupe pétrolier Total. Déjà trois compagnies aériennes : Lufthansa, Air France et GOL ont réalisé des vols commerciaux avec un jet-fuel enrichi à 10% en farnesane, conforme aux standards ASTM. Des tests ont également été effectués dans de nombreux vols de démonstration. Ce composé apporte un bénéfice pour l’environnement dans la mesure où il permet de réduire de 80% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à un biocarburant d’origine fossile.

Un premier succès dans la santé

Sur ce projet, Amyris a utilisé sa plateforme technologique autour de la molécule de farnésène qui lui a déjà permis de développer un médicament anti-malaria avec Sanofi.

« La chimie verte correspond au design de produits et de procédés qui permettent de réduire ou d’éliminer la formation de substances dangereuses » explique l’EPA, citant un rapport de 2011 qui évaluait à 66,5 milliards de dollars les économies qui seront réalisée par l’industrie d’ici à 2020 grâce à la chimie verte. L’industrie chimique mondiale pèse pour sa part autour de 4000 milliards de dollars.

Partager cet article avec :