Chimie et plastiques biosourcés : un poids de 48 Mrds € en Europe

Partager cet article avec :

Le cabinet allemand d’études de marchés Nova-Institute vient de publier sur son site Internet www.bio-based.eu un rapport sur les chiffres clés de la bioéconomie en Europe (European Bioeconomy in Figures).

Les auteurs sont Stephan Piotrowski et Michael Carus de Nova Institute et Dirk Carrez, président du consortium BIC.

Il ressort que la bioéconomie, dans l’Europe des 28, représente un chiffre d’affaires de 2100 milliards d’euros (chiffres 2013), et emploie 18,3 millions de salariés. Cette bioéconomie regroupe de nombreux segments : agriculture, forêt, produits alimentaires, boissons, tabac, biocarburants, bioénergie, textiles et produits pour le textile, industrie dérivée de la forêt, papier et produits de la papeterie, produits chimiques et matières plastiques et produits pharmaceutiques.

Un effectif de 200000 salariés dans les produits chimiques et les plastiques biosourcés

En excluant l’agriculture, la forêt et l’agroalimentaire, le chiffre d’affaires de la bioéconomie ressort à 600 milliards d’euros en 2013. Dans cet ensemble, les biocarburants et les bioénergies pèsent 15%, le secteur papetier 30%, les produits de la forêt 27%. Reste 12% pour le textile, 8% pour les produits chimiques et bioplastiques (soit 48 milliards d’euros) et 8% pour la pharmacie.

La ventilation en terme d’emploi montre que le secteur des produits chimiques et des plastiques occupe moins de 200000 personnes dans l’Europe des 28.

Partager cet article avec :