Chimie du végétal : François Monnet est élu président de l’ACDV

Partager cet article avec :
François Monnet (Solvay) est le nouveau président de l'ACDV.
François Monnet (Solvay) est le nouveau président de l’ACDV.

L’Association Chimie Du Végétal (ACDV) change de président. François Monnet a été élu à sa tête pour une durée de 3 ans.

Il remplace Christophe Rupp-Dahlem (Roquette) qui a occupé la fonction pendant huit ans.

« Je suis honoré et enthousiaste de retrouver l’ACDV en tant que président. C’est une organisation constructive, un véritable lieu d’échanges, dont les réflexions et les travaux soutiennent le développement de la filière. L’ACDV, initiée comme le lieu de rencontre pragmatique de deux mondes – agricole et chimique -, intègre d’ailleurs de plus en plus les acteurs industriels en aval, et les structures de collaboration que sont notamment les pôles de compétitivité » a déclaré François Monnet. « Mon ambition est d’assurer la place stratégique de la chimie du végétal au sein de la bioéconomie. C’est une réponse pertinente aux enjeux du monde actuel. En interne, les membres de l’ACDV montrent une forte volonté de coopération, d’innovation et de création de valeur au service de tous. Je souhaite préserver et alimenter encore le souffle de l’ACDV et son attitude dynamique dans la mise en valeur des apports de cette filière pour les consommateurs comme pour notre pays. L’ACDV continuera sans relâche à structurer des propositions permettant de développer le plein potentiel de la chimie du végétal. Avec l’aide de tous les membres, nous accentuerons encore le rôle contributif de l’Association. »

François Monnet sera entouré d’un bureau composé de 9 personnes :

  • Deux vice-présidents : Camille Burel, société Roquette, et Thierry Stadler, Pôle de Compétitivité IAR (Industries & Agro-Ressources)
  • Un trésorier : Thomas Gauthier, USIPA (Union des Syndicats des Industries des Produits Amylacés et de leurs dérivés)
  • Un secrétaire : Hervé Thiebaud, société Arkema
  • Deux secrétaires adjoints : Eric Debedde, société Total, et Gérard Chevillard, société PPG
  • Un membre fondateur : Hélène Méjean, UIC (Union des Industries Chimiques)
  • Deux membres titulaires : Caroline Pétigny, société BASF France, et Jean-Marie Chauvet, ARD (Agro-industrie Recherches et Développement)

Le parcours de François Monnet

François Monnet a rejoint Solvay en 1989, à l’usine de Tavaux, en charge des productions chlorofluorées. Après 8 ans comme directeur de l’usine de Salin de Giraud, il a pris la responsabilité de la Global Business Unit Advanced Functional Minerals, en Italie. Depuis 2006, il s’occupe d’activités de recherche Corporate du groupe Solvay, au sein desquelles il développe les activités « Technologies émergentes » et plus particulièrement en Chimie du renouvelable, domaine sur lequel il concentre son action à partir de 2012. Actuellement, il est à l’Advisory Board du «Green Seed Fund » de Sofinnova (Paris) et membre du Comité de pilotage stratégique du défi « Renouveau Industriel » de l’Agence Nationale de la Recherche en France (ANR).

François Monnet est diplômé de l’Ecole Polytechnique, titulaire d’une thèse de Docteur-Ingénieur en Physique Nucléaire (Polytechnique – Paris XI Orsay) et d’un master en Intelligence Artificielle (Paris XI Orsay).

Partager cet article avec :