Chimie du Bois : Clôture de l’appel à manifestation d’intérêt Nouvelle-Aquitaine le 31 mars 2018

Partager cet article avec :

La Région Nouvelle-Aquitaine a lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur la chimie du bois en partenariat avec Aquitaine Chimie durable et le pôle de compétitivité Xylofutur. Officiellement ouvert depuis le 28 septembre, cet AMI a pour objectif de « favoriser une coopération accrue entre les acteurs de la chaîne de valeur (fournisseurs de matière première, transformateurs, utilisateurs) au travers de projets collaboratifs » et de « développer de nouveaux produits ou procédés intégrant des composé du bois (matière lignocellulosique, molécules extractibles, dérivés terpéniques, polyphénols, etc.) ». Cet appel qui doit se clôturer le 31 mars 2018 à midi, s’adresse prioritairement aux PME et ETI dont les travaux relatifs à leurs projets seront réalisés en Nouvelle-Aquitaine.

Premier massif forestier cultivé d’Europes

La Région Nouvelle-Aquitaine compte environ 2.8 millions d’hectares de forêt d’une grande diversité d’essences : pin maritime, sapins épicéa et douglas, peupliers, chênes, hêtres, etc. Ce qui lui permet de se revendiquer comme premier massif forestier cultivé d’Europe. La filière bois constitue donc une filière industrielle majeure en Nouvelle-Aquitaine, où la chimie du bois est « un axe de différenciation important » aussi bien pour les fournisseurs de matières premières, les transformateurs et les industries utilisatrices. Cette région est très active dans le domaine, via l’action LignoCellMarket initée en 2012 par Xylofutur et Aquitaine Chimie durable.

Pour plus d’informations : https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/fiche/chimie-du-bois/

 

Partager cet article avec :