CESBIO au cœur d’un projet d’étude spatiale de la biomasse

Partager cet article avec :

Comprendre le rôle des forêts dans le cycle du carbone, leur impact économique à l’échelle mondiale et leurs interactions avec le climat, c’est le projet de la mission spatiale BIOMASS imaginée par les scientifiques toulousains du Centre d’études spatiales de la biosphère (CESBIO-UPS/ CNRS/CNES/IRD).

Ces derniers estiment que les réservoirs et les flux carbone sur Terre, ainsi que l’évaluation de la biomasse forestière, ne sont actuellement connus que grâce à des mesures locales. D’où leur idée d’utiliser des satellites pour effectuer des mesures plus globales ainsi qu’un suivi des stocks du carbone contenus dans les forêts.

Un projet retenu par l’Agence spatiale européenne

La mission BIOMASS a été sélectionnée par le Comité de Conseil pour les Sciences de la Terre de l’Agence spatiale européenne (ESA) qui l’a identifiée comme la plus convaincante techniquement et scientifiquement parmi les trois missions candidates. Les chercheurs toulousains travaillaient depuis 2006 sur ce projet.

Cette mission sera lancée à la fin de la décennie, en tant que 7e Mission Earth Exploration de l’ESA. BIOMASS emportera un radar à synthèse d’ouverture (SAR). Il donnera lieu aux premières images spatiales permettant de caractériser la structure 3D des forêts.

 

Partager cet article avec :