Cellulose de spécialités: Borregaard investit pour accroître ses capacités

Partager cet article avec :

Le spécialiste norvégien des produits chimiques issus du bois Borregarrd a annoncé débloquer une enveloppe de 115 millions de couronnes norvégiennes (NOK, environ 12,5 M€). Cet investissement, devant être finalisé au second semestre 2018, est destiné à augmenter ses capacités de production de cellulose de spécialités, les portant à environ 60 000 t/an.Cet investissement s’inscrit dans le cadre du programme « Ice Bear » initié par Borregaard visant à diversifier son portefeuille « en développant de « nouveaux produits de niche à l’intérieur des niches » tout en consolidant ses positions de marchés dans la cellulose de spécialité« . La société norvégienne indique que la montée en puissance des capacités s’effectuera en fonction de la demande du marché, dont la croissance est estimée entre 20 000 et 30 000 t/an d’ici à la fin 2018.

De récents investissements capacitaires

Cette augmentation de capacités de production n’est pas la seule à laquelle Borregard ait consenti ces derniers temps. En septembre 2016, le Norvégien a investi 63 M NOK pour une unité de bioéthanol et une autre de capture et de stockage de biogaz. Durant l’été 2015, il a également signé une lettre d’intention pour la construction d’une unité floridienne de production de lignine brute et de cellulose, en association avec l’Américain Rayonier Advanced Materials (Ryam). Un projet toujours en cours d’examen par les conseils d’administration des deux sociétés en juillet 2016. En 2015, Borregaard avait aussi investi pour accroître de 20 000 t/an ses capacités de lignine en Afrique du Sud.

Partager cet article avec :