Caroténoïdes : Nouvelle avancée de Deinove dans son programme d’industrialisation

Partager cet article avec :
Deinove travaille désormais sur l’extraction et la purification des caroténoïdes.

La société de biotechnologie Deinove, qui développe des composés à haute valeur ajoutée à partir de bactéries Déinocoques, annonce la poursuite de l’industrialisation de son procédé de production de caroténoïdes. Deinove avait engagé un processus de transposition de son procédé du laboratoire à l’industrie, accompagnée par la société Processium en novembre 2016. La 1ère phase de ce programme s’est déroulée avec succès.

Une première molécule a été sélectionnée pour son caractère innovant, en vue de disposer ainsi d’un avantage compétitif sur le marché. Deinove a démontré à la fois son innocuité mais également des propriétés antioxydantes et cicatrisantes qui positionnent cette première molécule particulièrement favorablement pour des applications cosmétiques. « Nous avons obtenu des performances au-delà de nos espérances et particulièrement prometteuses » a estimé Marie Bezenger, directrice des Opérations de Deinove.

La souche productrice a été optimisée et testée dans des fermenteurs allant jusqu’à 20 litres. Et selon la société, « les rendements obtenus sont significativement supérieurs aux objectifs fixés, garantissant la viabilité économique du procédé  » .

Un partenariat avec Processium sur le volet « développement de procédé »

Les travaux menés avec la société Processium ont permis d’évaluer les différentes techniques d’extraction et purification disponibles sur le marché. Il s’agit désormais de valider la performance de ces techniques pour préparer le passage à l’échelle industrielle. Les premiers tests à l’échelle du laboratoire ont permis d’obtenir un extrait avec un niveau de pureté adapté à son usage final.

« La qualité des résultats obtenus permet d’engager la 2e phase de ce programme qui vise à valider toutes les conditions techniques et à sélectionner les sous-traitants les mieux adaptés pour la production à l’échelle industrielle. Cette phase devrait se poursuivre jusqu’à la fin 2017 et déboucher rapidement sur la production des premiers lots de ce caroténoïde » explique la société.

L’objectif de Deinove est toujours de mettre sur le marché une première molécule dans le courant de l’année 2018. « En parallèle du développement du programme, nous préparons activement ce lancement par un vrai travail sur le marketing et la mise en place de contacts exploratoires avec plusieurs industriels, principalement dans le domaine de la cosmétique qui nous semble parfaitement adapté pour démarrer la commercialisation de cette molécule » ajoute Emmanuel Petiot, directeur général de Deinove.

Partager cet article avec :