Cardia Bioplastics étend les brevets de ses résines

Partager cet article avec :

Le fabricant australien de résines plastiques issues de ressources renouvelables a annoncé l’extension des brevets de plusieurs de ses produits. Désormais, les résines thermoplastiques de Cardia Bioplastics (Cardia Compostable, Biohybrid, et de polypropylène carbonate-amidon) sont protégées au Japon, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Chine. Cela porte à sept le nombre de brevets déposés en 2014 par la société pour ses formulations et ses procédés de production de résines bioplastiques. Le portefeuille de Cardia Bioplastics se compose de 11 familles de brevets et de 19 brevets déposés aux Etats-Unis, en Australie, en Chine, au Japon, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud. « Protéger la propriété intellectuelle de Cardia est une priorité, car elle soutient la stratégie de développement à long terme de nos activités, en créant de nouvelles résines Compostable et Biohybrid qui répondent aux besoins du marché des résines et produits finis en pleine croissance », déclare Richard Tegoni, président de Cardia Bioplastics. Cardia bioplastics, qui a récemment fusionné ses activités avec son compatriote Stellar Films, commercialise toute une gamme de technologies pour l’industrie de l’emballage et la plasturgie : résines biodégradables (Cardia Compostable), mélange de résines thermoplastiques issues de ressources renouvelables et fossiles (Cardia Biohybrid) et différents sacs compostables.

 

 

Partager cet article avec :