Carbios valide l’étape 4 de Thanaplast

Partager cet article avec :
Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios.
Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios.

La société Carbios, spécialiste des bioprocédés enzymatiques appliqués aux polymères, annonce la validation de la quatrième étape clé du projet Thanaplast et le versement de 443 000 € par Bpifrance au titre de ce franchissement d’étape.

Ce nouveau versement porte à 5,8 M€ le soutien de Bpifrance à Carbios dans le cadre de ce projet collaboratif dont la société est le chef de file depuis 2012.

Au sein de Thanaplast, Carbios a réuni des partenaires académiques et industriels (le CNRS/Université de Poitiers, l’INRA/TWB, Deinove, Limagrain Céréales Ingrédients, le Groupe Barbier). Depuis son démarrage, près de 60 chercheurs ont été mobilisés. D’une durée de 5 ans, ce projet poursuit ses développements dans une cinquième et dernière étape conformément aux objectifs et au calendrier initial. Carbios doit encore percevoir 1 M€ de Bpifrance, au titre de l’étape finale. Au total, le budget de Thanaplast est de 22 M€, dont 15 M€ portés directement par Carbios. Bpifrance soutient le projet à hauteur de 9,6 M€, dont 6,8 M€ dédiés à Carbios.

« Cette année a été marquée par une forte accélération du développement de nos technologies et des résultats de recherche remarquables émanant du travail des équipes impliquées dans le programme Thanaplast. Ce partenariat public/privé qui est au cœur de notre stratégie constitue un formidable modèle d’accélération de l’innovation nous permettant de bénéficier des meilleures expertises. Bpifrance valide aujourd’hui l’avancement de notre programme R&D conformément aux délais et objectifs initiaux, » a déclaré Jean-Claude Lumaret, directeur-général de Carbios.

L’étape 4 en détails

Au cours de l’étape clé 4, Carbios a publié plusieurs annonces sur les succès obtenus dans le développement de ses technologies. Tout d’abord dans le biorecyclage, avec la dépolymérisation à 100% de produits commerciaux en PET amorphe, puis avec la dépolymérisation à 100% de bouteilles plastiques en PET. Dans le domaine de la bioproduction, Carbios  a également relevé un défi scientifique majeur de la biologie industrielle en concevant une nouvelle voie métabolique de synthèse du PLA directement à partir d’acide lactique. Au-delà, Carbios a créé la joint-venture Carbiolice, aux côtés de : Limagrain Céréales Ingrédients et le fonds SPI « Société de Projets Industriels » de Bpifrance. Cette nouvelle société, dont le démarrage opérationnel est effectif depuis le 1er septembre 2016, portera la technologie de biodégradation Carbios au stade de la démonstration industrielle et commerciale.

 

Partager cet article avec :