Carbios : bilan financier en hausse en 2016

Partager cet article avec :

Le spécialiste des bioprocédés enzymatiques appliqués aux polymères Carbios a publié des résultats positifs pour l’exercice financier clos le 31 décembre 2016. La société affiche des ventes sur l’année de 8,87 millions d’euros, soit environ 10 fois plus important comparé à l’année 2015. Un chiffre d’affaires provenant notamment des premiers revenus de licence. Carbios a également enregistré une progression de son résultat d’exploitation atteignant 3,55 M€ en 2016, contre -4,06 M€ sur l’exercice précédent. En prenant en compte le Crédit impôt recherche, Carbios affiche un résultat bénéficiaire de 4,92 millions d’euros en 2016, alors qu’il enregistrait une perte nette de 3,07 M€ l’année précédente. Quant au niveau de trésorerie, il s’élève à près de 4 M€ à la fin 2016, ce qui permettra « de poursuivre les développements en cours sur les 12 prochaines mois ». « En 2016 nous avons pu montrer la pertinence de nos solution avec la mise ne place d’un accord de 8 millions d’euros au titre d’une première concession de licence d’exploitation pour une partie de nos technologies dédiées à la biodégradation des plastiques à usage unique ou à courte durée de vie », commente Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios. Avant de continuer : « Nous gardons par ailleurs une bonne visibilité financière et une consommation de trésorerie sous contrôle ce qui nous permet notamment d’aborder sereinement les futures phases de pilotage industriel de notre procédé de biorecyclage enzymatique du PET pour lequel nous sommes déjà en discussion avec différents acteurs du secteur ».

Une année riche en développements

L’année 2016 de Carbios a principalement été marquée par le démarrage opérationnel de la coentreprise Carbiolice, formée en partenariat avec Limagrain Céréales Ingrédients et le fonds SPI. En matière de R&D, outre son procédé de dépolymérisation à 100 % du PET des bouteilles plastiques, il a avancé sur la voie du PLA avec la validation d’un procédé de polymérisation enzymatique in vivo, et le franchissement de l’étape 4 du programme Thanaplast. En outre, Carbios a renforcé sa propriété intellectuelle par la délivrance d’un brevet en Chine en novembre 2016, ainsi que de deux autres brevets aux Etats-Unis en mai 2016.

Partager cet article avec :