Canada : West Fraser valorise la lignine sous forme de colle

Partager cet article avec :
Le pilote de West Fraser.
Le pilote de West Fraser.

L’usine de West Fraser à Hinton, en Alberta, abritera bientôt une nouvelle installation de production commerciale de lignine dérivée de pâte à bois. La nouvelle nous vient de site Internet du ministre canadien des ressources naturelles, Greg Rickford.

La lignine est un polymère constitutif des branches et troncs d’arbres qui leur confère leur force physique. Mais c’est aussi un adhésif naturel qui peut offrir un substitut écologique à certains composants de la colle utilisée dans la fabrication de panneaux de contreplaqué et de bois. Le produit offre également des possibilités pour une grande variété de nouvelles applications, dont les composites thermoplastiques.

Grâce au financement du programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (ITIF) de Ressources naturelles Canada (RNCan), la société West Fraser, spécialisée dans la production de bois, de pulpe et de papier et autres produits dérivés de l’exploitation forestière, construit actuellement une nouvelle usine de production à des fins commerciales pour récupérer la lignine provenant de la liqueur résiduaire.

 » La liqueur résiduaire est un sous-produit issu de la fabrication de pâtes chimiques. D’ordinaire, les usines brûlent leur liqueur résiduaire pour recycler les produits chimiques de cuisson et produire de la chaleur et de l’énergie renouvelable pour leurs besoins en énergie  » commente le ministère.

En utilisant un processus mis au point par FPInnovations* et NORAM Engineering and Constructors**, la lignine sera extraite du circuit de récupération de la liqueur résiduaire de l’usine. Baptisé LignoForce, le processus utilise un agent acidifiant comme le dioxyde de carbone combiné à une filtration et à un lavage pour produire de la lignine sèche de haute qualité. En extrayant la lignine au début du processus de la mise en pâte, on génère une valeur supplémentaire à la fibre de bois, sans augmenter le nombre d’arbres récoltés.

L’usine de West Fraser, qui devrait être mise en servive d’ici octobre 2015, produira près de 10000 tonnes de lignine par an à des fins commerciales. Le projet marque l’aboutissement d’un processus qui a commencé par un investissement dans un projet pilote du procédé LignoForce dans l’usine Produits forestiers Résolu de Thunder Bay, en Ontario. Cette installation a obtenu un financement du « programme de projets pilotes de démonstration des technologies transformatrices » de RNCan.

Vers le développement de nouvelles applications

Au début, West Fraser continuera d’utiliser la lignine comme substitut renouvelable et naturel pour certains composants de la colle qui sert à la fabrication de panneaux de contreplaqué et de produits de bois d’ingénierie comme le bois lamellé de placage et les panneaux de grandes particules orientées. D’autres produits qui utilisent la lignine pourraient comprendre les résines, les carburants, les systèmes de filtration de l’eau et de l’air, les additifs du caoutchouc, les thermoplastiques, les produits pharmaceutiques et les mousses isolantes. « La récupération de la lignine offre la nouvelle possibilité d’offrir des produits biochimiques de grande valeur qui pourraient avoir des applications plus vastes dans le domaine industriel, indique Dave Pors, gestionnaire de l’énergie à West Fraser. Nous sommes enthousiastes à l’idée d’explorer de nouveaux marchés et de nouvelles occasions commerciales pour ce nouveau bioproduit renouvelable. »

* Centre de recherches forestières privé sans but lucratif spécialisé dans la transformation de l’industrie forestière basé à Pointe-Claire dans la Province du Québec.
** Société d’ingénierie canadienne

Partager cet article avec :