Câbles d’acétate : fermeture d’unité au Mexique pour Celanese

Partager cet article avec :
Flocons d’acétate de cellulose.

Celanese a annoncé, le 6 juin, un projet de fermeture de son unité de production de câbles d’acétate de cellulose sur son site d’Ocotlán, au Mexique. L’unité, qui dispose de capacités de 20 000 t/an, devrait être arrêtée d’ici à la fin de l’année 2018.

Le projet ne concernera pas l’unité de 52 000 t/an de flocons d’acétate au sein de l’usine mexicaine, ajoute encore le groupe américain. Cette décision est motivée par une conjoncture délicate pour les câbles d‘acétate dans le monde, entre une baisse de la demande et un manque de perspective de reprise, explique Celanese. Lequel souhaite ainsi réduire ses coûts fixes et renforcer sa compétitivité dans le domaine en se concentrant sur ses deux autres unités de câbles d’acétate à Lanaken, en Belgique, et à Narrows, en Virginie (États-Unis).

Cette décision intervient seulement quelques mois après l’abandon du projet entre Celanese et le fonds Blackstone (propriétaire depuis peu de Rhodia Acetow) d’associer leurs activités de câbles d’acétate de cellulose pour former un numéro un mondial. Lors de cette décision, Celanese avait alors évoqué le surplus d’exigences européennes pour accorder son feu vert à l’opération.

Partager cet article avec :