Bruno Jarry est élu président de l’Académie des technologies

Partager cet article avec :
Bruno Jarry, président de l’Académie des technologies.

Bruno Jarry est le nouveau président de l’Académie des technologies où il est entré en 2003. Auparavant, il a été délégué aux relations internationales et membre du Conseil académique de 2005 à 2011 et secrétaire général d’Euro-CASE (2007 – 2011), qui fédère 23 académies des sciences appliquées, des technologies et de l’ingénierie en Europe. Il était vice-président de l’Académie depuis le 1er janvier 2017.

Président de la Commission biotechnologies (2011 – 2016), il a conduit de nombreux travaux dans ce domaine ainsi que sur les technologies agro-alimentaires. Citons les récents travaux sur les aliments santé et leurs implications industrielles, l’avis commun avec l’Académie d’agriculture sur la règlementation des mutagénèses ciblées en amélioration des plantes ou les rapports communs avec l’Académie nationale de médecine sur l’utilisation des nouvelles techniques d’analyse de l’ADN et l’utilisation des cellules souches en médecine humaine.

Bruno Jarry est l’initiateur de la Convention annuelle et des Grands prix de l’Académie des technologies. Cet événement a pour vocation de mieux faire connaître les innovations technologiques d’une filière industrielle. La première édition, consacrée à l’innovation dans le secteur agroalimentaire, a eu lieu en novembre 2017, en présence de la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Dans son discours inaugural, prononcé le 11 janvier en assemblée plénière, Bruno Jarry a présenté les priorités pour 2018 : « mener à bien le montage de la Maison nationale de la technologie pour le progrès et l’innovation (MNTPI), mission qui sera conduite par le président sortant, Alain Bravo ; créer un cénacle de chefs d’entreprises et, d’une manière générale, développer nos relations avec les dirigeants d’entreprises et l’écosystème économique ; continuer sans relâche à renforcer la visibilité et l’attractivité de notre Académie ».

Parcours

Bruno Jarry avait débuté une carrière universitaire – en tant que chercheur au CNRS puis professeur de génétique à l’Université Louis Pasteur et directeur de l’Ecole supérieure de Biotechnologie de Strasbourg — puis rejoint en 1988 Orsan, la filiale biotechnologique du groupe Lafarge,en tant que vice-président R&D. A partir de 1995, il sera nommé directeur R&D du groupe belge Amylum, puis, à partir de 2000, directeur scientifique du groupe britannique Tate & Lyle, fournisseur mondial d’ingrédients et de solutions pour l’industrie agroalimentaire. Il a ensuite été conseiller du président de l’Institut Curie (2004-2006) et chargé de mission au cabinet du Premier Ministre pour les questions liées aux biocarburants et à la chimie verte (2007-2013).

Bruno Jarry est aussi administrateur de l’IFP-Energie nouvelle et de plusieurs sociétés dans le domaine des biotechnologies.

Partager cet article avec :