Bpifrance investit 15M€ dans l’émission obligataire de Siclaé

Partager cet article avec :

Leader mondial de la transformation de malt et premier acteur français de la meunerie, Siclaé vient de réaliser une émission d’obligations convertibles dans le but de renforcer sa structure financière pour accompagner ses projets de développement, notamment dans ses segments d’activité prioritaires, la malterie et la meunerie/BVP (Boulangerie, Viennoiserie, Pâtisserie). Mais Siclaé est aussi actif dans le domaine de la chimie du végétal à travers son centre de recherche ARD au sein de la bioraffinerie de Pomacle Bazancourt en Champagne-Ardenne. Bpifrance a participé à hauteur de 15 millions d’euros dans cette émission d’obligations convertibles, sachant qu’elle fait suite à l’ouverture du capital de Siclaé en 2010. A l’époque, l’opération s’était traduite par une augmentation de capital de 70 M€ à laquelle Bpifrance avait participé à hauteur de 50 millions d’euros aux côtés de NECAP et d’Unigrains.

L’engagement des coopérateurs et salariés

Sébastien Moynot, directeur au sein de Bpifrance, a déclaré : « Nous sommes heureux de poursuivre le partenariat noué avec Siclaé en 2010 lors de notre entrée à son capital, et d’accompagner dans la durée le développement du groupe dans les segments de marché, comme la malterie ou la meunerie/BVP où il a une position de leader. A travers cette opération, nous souhaitons également encourager la démarche initiée par le groupe visant à associer l’ensemble de ses partenaires à son capital, en particulier les agriculteurs et salariés de ses coopératives actionnaires ». Et pour Alain Le Floch, président du conseil de gérance de Siclaé : « Cette opération innovante a permis de collecter plus de 60 millions d’euros. Les objectifs que nous poursuivions sont donc atteints, grâce à des montants significatifs d’une maturité de 7 ans.
 Par ailleurs, cette opération confirme l’engagement des coopératives régionales, de Bpifrance, actionnaire de Siclaé depuis son entrée au capital en 2010 et l’intérêt des agriculteurs et des salariés pour les ambitions de notre groupe. Ainsi, Siclaé achève cette opération renforcé, pour mener ses projets de croissance dans ses activités de transformation des céréales en produits alimentaires. »

Le métier de la transformation des céréales

Créé en 2005, Siclaé est un acteur agroalimentaire majoritairement détenu par des coopératives, au premier rang desquelles Vivescia, et présent dans les métiers de la première transformation de céréales. Siclaé a réalisé un chiffre d’affaires de près de 2,5 milliards d’euros sur l’exercice 2012-2013 et emploie plus de 6 500 personnes dont près de 4 300 en France. Implanté dans 25 pays, le groupe bénéficie d’une dimension internationale fondée sur un ancrage régional fort.

Partager cet article avec :