BP abandonne son projet d’éthanol cellulosique en Floride

Partager cet article avec :

Le groupe BP renonce à la production d’éthanol cellulosique aux Etats-Unis pour se concentrer sur la R&D et l’attribution de licences. Ainsi, son projet d’usine d’éthanol cellulosique à Highlands County, en Floride, n’est plus au programme. Annoncé en 2008, il semblait pourtant solide. En 2009, BP s’était même associé à Verenium, dans le cadre d’une coentreprise. L’objectif était alors de construire une unité de 136 millions de litres par an, pour un investissement de 250 à 300 millions de dollars. Programmée initialement pour entrer en service en 2012, l’usine devait même ajouter des capacités, et la coentreprise projetait de construire une seconde unité dans le Golfe du Mexique. Mais en 2010, après avoir racheté les actifs de Verenium dans les biocarburants cellulosiques, BP a repris ces projets à son compte, pour finalement les arrêter. Aux États-Unis, le groupe pétrolier se concentrera sur son complexe de R&D de San Diego (Californie) et sur son unité de Jennings, en Louisiane, pour continuer de développer des technologies liées à l’éthanol cellulosique. En termes de production, le groupe se focalisera sur son usine au Royaume-Uni, à Hull, qui devrait entrer en service d’ici la fin de l’année, dans le cadre d’une coentreprise avec l’Américain DuPont. BP poursuivra aussi ses développements au Brésil.

Partager cet article avec :