Microalgues : Bon démarrage d’année pour Fermentalg

Partager cet article avec :
Fermentalg
Pierre Calleja est le président de Fermentalg.

La société spécialisée dans la production d’huiles et de protéines à partir de microalgues a publié les résultats financiers de son premier semestre 2014. Au 30 juin 2014, Fermentalg a généré un chiffre d’affaires de 450 000 € et dispose d’une trésorerie solide de 42,8 M€, en partie due au succès de son entrée en bourse sur le marché Euronext à Paris. Au 1er semestre 2014, la société libournaise a affiche 1,1 M€ de produits opérationnels dans le cadre de partenariats, du Crédit impôt recherche et de subventions, en progression de 130 % par rapport au 1er semestre 2013. Les charges opérationnelles atteignent 2,6 M€, gagnant 1 M€ par rapport à la même période en 2013.
Un début d’année riche en avancements
Fermentalg a profité de la publication de ses résultats semestriels pour faire un point sur le développement de son activité. Au niveau scientifique, la société de biotechnologie industrielle a renforcé sa propriété intellectuelle en déposant 22 familles de brevets. En outre, la délivrance de son premier brevet princeps protégeant sa technologie au niveau international a permis de consolider son patrimoine. Au niveau industriel, Fermentalg a investi 20 M€ pour la construction de sa propre unité à vocation commerciale. L’objectif étant que cette unité d’une capacité de production de 500 tonnes annuelles d’huiles de microalgues soit mise en service fin 2015. De plus, la société libournaise a également procédé à une réorganisation de ses activités en cinq business units dédiées à des marchés ciblés : nutrition humaine, alimentation animale, cosmétique, chimie verte et santé. « C’est un début d’année exceptionnel pour Fermentalg à l’issue de laquelle nous disposons de tous les atouts technologiques, financiers et industriels dont nous avions besoin pour conquérir l’océan d’opportunités qui s’offre à nous », conclut Pierre Calleja, p-dg de Fermentalg.

Partager cet article avec :