Biotechnologies industrielles : Le démonstrateur pré-industriel TWB double de taille

Partager cet article avec :

Une nouvelle étape est franchie pour le démonstrateur pré-industriel en biotechnologies industrielles, Toulouse White Biotechnology (TWB).

crédits TWB / B. Hamousin
Inauguration des locaux de TWB.
crédits TWB / B. Hamousin

Le 7 juin 2016, l’organisme a inauguré ses nouveaux locaux et équipements à Ramonville Saint-Agne (dans l’agglomération toulousaine). TWB en a profité pour doubler la surface d’accueil de ressources humaines et d’hébergement de projets de R&D.

Créé en 2012, « TWB a été conçu pour simplifier et accélérer les collaborations entre le public et le privé dans le domaine de la recherche et de l’industrialisation de bioprocédés destinés à fournir les moyens de s’affranchir du carbone fossile », souligne l’organisme. Pour la période 2012-2015, 57 projets visant à la mise sur le marché de solutions issues du carbone renouvelable en substitution du pétrole. « Notre objectif est de créer de la valeur à partir des résultats de la recherche publique et de simplifier les conditions de partenariat public/privé : le temps de contractualisation est raccourci en accord avec les dynamiques de l’entreprise, la notion de mise à l’échelle est prise en compte dès le départ du projet, les projets de recherche académique risqués sont auto financés par TWB, nous identifions des opérateurs de la recherche d’une part et des acteurs de la valorisation d’autre part, nous évitons le partage de la propriété intellectuelle et définissons les primes de succès qui remplacent les redevances, nous proposons des laboratoires dédiés pour chaque projet… », détaille Pierre Monsan, directeur fondateur de TWB.

Trois ailes consacrées aux plateaux techniques

Les nouveaux locaux de 1 700 m2 sont divisés en quatre ailes. La première est dédiée à des espaces de bureaux. Les trois autres abritent des plateaux techniques ainsi que des laboratoires hébergeant les projets de R&D. L’investissement porte également sur de nouveaux équipements. TWB s’est ainsi doté de technologies pour la production de souches et la culture microbienne automatisée.

Un investissement soutenu par les partenaires institutionnels

Pour cet investissement TWB a été soutenu par ses partenaires institutionnels. « La réhabilitation des locaux, couverte par la subvention ANR, s’est élevée à 860 000 €. La plateforme robotique de culture microbienne, d’un montant total de 950 000 €, a été financée par le Conseil Régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le programme FEDER, Toulouse Métropole, la Communauté d’Agglomération du SICOVAL et les fonds propres de TWB », indique le démonstrateur.

Prochain déménagement en 2020 ?

D’ores et déjà, TWB pense à ses prochains locaux. Pour l’horizon 2020, il prévoit d’emménager « dans des locaux encore plus spacieux (3 500 m2) est prévu, associé à un rapprochement géographique des équipes de l’INSA Toulouse, dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région CPER 2015-2020 ». Une stratégie de croissance confortée par un volume de 18 M€ de contrats industriels signés entre 2012 et 2015. TWB a pour objectif d’atteindre un total de 21,8 M€ en 2019.

Partager cet article avec :