Biotech industrielle : Sofinnova Partners lève un fonds de 106 M€

Partager cet article avec :
BioAmber est l’une des success story de Sofinnova.

Sofinnova Partners, un leader du capital risque en Europe spécialisé dans les sciences de la vie, annonce avoir levé 106 millions d’euros lors de la première clôture de son fonds Sofinnova Industrial Biotech 1 (Sofinnova IB I). Ce fonds, dédié à la chimie du renouvelable, est dans la continuité des 9 investissements réalisés dans ce domaine depuis 2009 (dont Avantium, BioAmber, CelluComp, Comet, DNA Script, Enobraq, Green Biologics, Metgen, Synthace). Interrogé dans Les Echos Denis Lucquin, Managing Partner de Sofinnova Partners, parle de porter à 150 millions d’euros le fonds d’ici à juin.

Start-up et spin-off d’entreprises

Sofinnova IB I ciblera les start-up et spin-off d’entreprises, en Europe et en Amérique du Nord sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Il investira, à raison de 8 à 10 entreprises au cours des 3 à 4 prochaines années, aussi bien dans la transformation des matières premières renouvelables comme les déchets agricoles ou le CO2, que dans la mise au point de produits transformés tels que les bioplastiques et autres matériaux biosourcés. Une attention particulière sera accordée aux projets industriels issus des progrès récents de la biologie, comme la biologie de synthèse. « Nous sommes ravis du succès de ce premier closing. L’expérience acquise depuis 2009 a été extrêmement bien accueillie par les investisseurs. Avec des sociétés comme Avantium, qui développe des bouteilles en plastique entièrement biosourcées et prévoit une introduction en Bourse sur Euronext, ou plus récemment DNA Script qui révolutionne la synthèse de l’ADN, Sofinnova Partners s’affirme comme un investisseur pionnier, avec une compréhension fine des dynamiques de ce secteur en plein essor. Grâce à ce fonds dédié, notre activité dans les biotech industrielles vient de franchir un cap décisif » a déclaré Denis Lucquin dont l’équipe est aussi constituée de Joško Bobanović, Partner, et de Michael Krel, Principal.

Des partenaires de premier plan

Pour cette première clôture, Sofinnova IB I a su attirer un pool d’investisseurs de premier plan, principalement des institutionnels européens et des acteurs industriels internationaux issus du monde de l’énergie, de la chimie et de l’agriculture, parmi lesquels plusieurs investisseurs ayant participé au fonds d’amorçage levé en 2012 dans le même domaine : Sofinnova Green Seed Fund. Toujours selon Les Echos il s’agit de quatre industriels (Sofiproteol, Unigrain, Michelin et Total) et trois institutionnels (Bpifrance, le fonds européen d’investissement, et la fondation du danois Novo.

Partager cet article avec :