Bioplastiques : Trellis Earth reprend les actifs de Cereplast

Partager cet article avec :

Le fabricant américain de bioplastiques Cereplast qui avait été placé en début d’année sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites n’a pas réussi à se redresser. Son compatriote Trellis Earth, spécialisé dans la fabrication de produits en plastique biosourcé tels que des couverts, des assiettes ou des sacs, vient d’annoncer le rachat de quasiment toute la société dont son unité de production de Seymour, dans l’Indiana, d’une superficie de 110000 m2. « Nous déboursons 2,6 millions de dollars pour une usine, le portefeuille de brevets, et les stocks d’une valeur de plus de 8 millions de dollars » a déclaré Bill Collins président fondateur, Trellis Earth, dans un message posté sur le site de sa société.

Vers une production Made in USA

Par cette acquisition, Trellis Earth se dote d’équipements de moulage par injection et de thermoformage à grande échelle aux États-Unis, auxquels s’ajouteront par la suite de nouveaux équipements de finition. La société espère pouvoir produire 50% de ses produits sur le sol américain d’ici à 6 mois, puis 100% dans un an.

Cette opération marque la fin de Cereplast qui s’était fait une spécialité autour de deux types de bioplastiques : des plastiques compostables destinés à l’emballage alimentaire et issus à 100 % de ressources agricoles comme l’amidon, et des plastiques hybrides, constitués à 50 % de polyoléfines et à 50 % d’amidon. La société était entrée au Nasdaq fin 2010.

Société privée créée en 2007, Trellis Earth est en revanche engagée dans une bonne dynamique de croissance, visant les 8,5 millions de dollars de chiffre d’affaires pour 2015. Elle anticipe notamment une forte demande de la part de clients à la recherche de produits de fabrication américaine.

 

Partager cet article avec :