Bioplastiques : Lactips démarre la production à échelle industrielle

Partager cet article avec :
Marie-Hélène Gramatikoff, p-dg de Lactips. (c)Lactips

Le spécialiste de la production de thermoplastiques à base de protéines de lait Lactips a inauguré son premier atelier industriel le 12 juillet. Localisée sur le Parc Métrotech de Saint-Étienne Métropole, cette installation va lui permettre de produire ses premiers films thermoplastiques biodégradables et hydrosolubles. La commercialisation des premiers lots devrait intervenir au troisième trimestre 2018. « C’est une formidable histoire que celle que nous écrivons aujourd’hui avec Lactips. La valorisation de la caséine qui permet l’arrivée d’une nouvelle matière plastique hydrosoluble et biodégradable peut répondre aux besoins de nombreux industriels et contribuer significativement à diminuer l’impact des plastiques sur l’environnement. Fort de cette ambition, nous poursuivons l’accélération de notre structure sur cette deuxième phase de déploiement commercial et industriel », déclare Marie-Hélène Gramatikoff, p-dg de Lactips.

Une montée en échelle progressive

Dans un premier temps, l’atelier de 2 500 m2 implanté à Saint-Jean-Bonnefonds (Loire) va héberger les deux premières lignes de production, ainsi que son laboratoire de développement et de formulation, pour lequel il a levée 1,2 million d’euros en 2015. A terme, Lactips ambitionne de déployer un outil industriel 100 % “made in France“, dont la montée en puissance s’effectuera en fonction de l’ouverture de sa solution à de nouveaux marchés. En outre, cette évolution va lui permettre de générer des emplois locaux en production, logistique, achat ou au niveau commercial.

Partager cet article avec :