Biométhanol : Enerkem certifié ISCC en Alberta

Partager cet article avec :
L'usine de biométhanol d'Enerkem à Edmonton, en Alberta.
L’usine de biométhanol d’Enerkem à Edmonton, en Alberta.

Enerkem inc., une société canadienne qui produit des biocarburants et des produits chimiques renouvelables à partir de déchets, annonce qu’elle a obtenu la certification du système ISCC (International Sustainability and Carbon Certification) pour la production de biométhanol dans son usine commerciale Enerkem Alberta Biofuels d’Edmonton. Cette bioraffinerie devient ainsi la première usine certifiée ISCC au monde à convertir des matières résiduelles en biométhanol.

« Cette certification indépendante réputée confirme qu’Enerkem respecte des exigences rigoureuses en matière de développement durable au plan écologique et social. Enerkem vend déjà son biométhanol comme produit chimique renouvelable en Amérique du Nord et, avec la certification ISCC, nous avons en plus la flexibilité de pouvoir l’exporter comme biocarburant en Europe », a déclaré Tim Cesarek, premier vice-président, Développement des affaires d’Enerkem. « Avec l’ajout d’un module de conversion du biométhanol en éthanol durant la deuxième moitié de 2016, cette bioraffinerie deviendra également la première à vendre une gamme de biocarburants et produits chimiques renouvelables fabriqués à partir de déchets. »

Les biocarburants utilisés en Europe, comme le biométhanol et l’éthanol, doivent démontrer, par une certification d’un organisme indépendant délivrée en vertu d’un système approuvé comme l’ISCC EU, qu’ils respectent des critères stricts en ce qui concerne la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la durabilité et la traçabilité de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement.

À propos d’Enerkem
Enerkem produit des biocarburants et des produits chimiques renouvelables à partir de matières résiduelles. Grâce à sa technologie exclusive, Enerkem convertit les matières résiduelles non-recyclables en méthanol, en éthanol ainsi qu’en d’autres produits chimiques intermédiaires utilisés couramment. Enerkem, dont le siège social est au Canada, possède une usine commerciale à pleine échelle en Alberta, une usine de démonstration ainsi qu’une installation pilote au Québec. La société développe actuellement de nouvelles bioraffineries en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde, en utilisant son approche de construction modulaire. La technologie et les usines d’Enerkem contribuent à la diversification de nos sources d’approvisionnement en énergie et à la fabrication de produits plus écologiques tout en offrant une solution de rechange à l’enfouissement et à l’incinération. www.enerkem.com

Partager cet article avec :