Biomasse : Partenariat entre Novachim et le CEA

Partager cet article avec :

Un accord de collaboration a été signé entre le Centre régional d’innovation et de transfert de technologie (CRITT) Novachim, et le pôle Recherche technologique du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA Tech). Ce partenariat vise à accompagner les entreprises de la filière Chimie et Matériaux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) sur les projets innovants. Les deux partenaires apporteront en particulier leur soutien aux travaux de recherche sur l’utilisation de la biomasse à la place de ressources fossiles et les procédés éco-efficients. L’économie circulaire et l’émergence de clusters régionaux rassemblant industriels et fournisseurs de services sont également ciblées par cette collaboration. « La filière chimie en région PACA comporte un grand nombre de PME et ETI. C’est une richesse pour la région, mais qui peut être très vite menacée, car le marché de la chimie est soumis à une concurrence très vive », déclare Bernard Milleliri, président de Novachim. Avant de poursuivre : « L’accès aux compétences de CEA Tech et à ses moyens technologiques est un atout supplémentaire pour l’accompagnement des PME de la filière ».

Le CEA en pointe sur la chimie durable

L’organisme de recherche scientifique s’intéresse de près aux technologies employées en chimie durable. En 2014, il était parvenu à identifier des enzymes capables de fermenter une grande diversité de polysaccharides issus de la biomasse. Le CEA a également noué une collaboration de R&D avec Fermentalg en 2012, qui a abouti à la délivrance d’un brevet pour une microalgue capable d’accumuler deux fois plus de lipides en 2014. Enfin, l’institut s’est distingué via un partenariat en 2014 avec Michelin, Protéus et SD Tech pour le projet de R&D TREC, visant au recyclage et à la valorisation de pneumatiques usagés.

Partager cet article avec :