Biologie de synthèse : partenariat stratégique entre TWB et Total

Partager cet article avec :

Le démonstrateur pré-industriel Toulouse White Biotechnology (TWB) entame une collaboration stratégique de R&D avec le groupe Total pour la production de molécules d’intérêt pour la chimie des plastiques à partir de matières premières biosourcées. Le programme mobilisera sept chercheurs à temps plein sur une durée de 4 ans. Il consistera pour l’équipe de recherche d’Isabelle Meynial-Salles et de Philippe Soucaille, chercheurs du LISBP (Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés – INSA de Toulouse), et l’équipe R&D Biotechnologies de Total Energies Nouvelles à construire une nouvelle souche microbienne capable de produire des intermédiaires pour la chimie à partir de différentes sources carbonées renouvelables.

Valoriser le carbone renouvelable

« Conclure un contrat aussi important avec Total est un grand succès et une avancée très importante pour TWB, a souligné Pierre Monsan, directeur de la cellule exécutive de TWB. Nous espérons contribuer efficacement à l’implication de Total dans la mise en œuvre de nouveaux procédés écologiques innovants, basés sur la transformation de carbone renouvelable en utilisant des systèmes et des approches de biologie synthétique. »

Unité Mixte de Service (UMS) gérée par l’Inra, sous la triple tutelle Inra/Insa/CNRS, le démonstrateur TWB s’appuie sur un consortium d’une trentaine de partenaires publics et privés, avec l’objectif d’accélérer le développement des biotechnologies industrielles. Lauréat en mars 2011 de l’appel à projets des Investissements d’Avenir, TWB bénéficie d’une aide d’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) à hauteur de 20 M€. La signature de 11,9 M€ de contrats à ce jour confirme l’existence d’une demande importante dans le domaine de la valorisation du carbone renouvelable.

 

Partager cet article avec :