Bioéthanol : Abengoa cède 4 sites européens à un fonds

Partager cet article avec :

Le spécialiste espagnol des énergies renouvelables Abengoa a annoncé la cession d’usines de production de bioéthanol au fonds d’investissement Trilantic Europe. La transaction qui s’élève à 140 millions d’euros concerne les sites espagnols de Carthagène, de La Corogne et de Salamanque, ainsi que l’usine française de Lacq (Pyrénées-Atlantiques). « Cette opération (…) représente une étape supplémentaire dans le programme de viabilité que la société est en train de mettre en oeuvre et qui aboutit à la cession des actifs de biocarburants en Europe », indique le groupe Abengoa.

Un vaste plan de désengagement en cours

Cette cession s’inscrit dans un vaste plan de réorganisation initié suite à l’accord de restructuration signé cet été par Abengoa. Ces derniers mois, il a notamment vu l’Espagnol se désengager de participations dans des actifs énergétiques aux Emirats Arabes Unis (usine solaire Shams-1) ou en Uruguay (parc éolien Campo Palomas). Du côté des biocarburants, le Néerlandais Shell avait proposé 26 M€ pour reprendre l’usine du groupe espagnol à Hugoton (Kansas, Etyats-Unis) en octobre 2016. Cette installation américaine fut la première unité commerciale d’éthanol cellulosique (94 M de litres/an) inaugurée par Abengoa en octobre 2014.

 

Partager cet article avec :