Bioéthanol 2G : Deinove à l’échelle pré-industrielle en Finlande

Partager cet article avec :

Deinove réussit son étape de production pré-industrielle de bioéthanol 2G dans un fermenteur de 300 litres.

La société de biotechnologie Deinove se félicite d’avoir produit à échelle pré-industrielle du bioéthanol de 2e génération, en obtenant « de très bonnes performances ». Les essais ont été menés par le centre technique finlandais VTT, partenaire de longue date de Deinove, dans un fermenteur de 300 litres.

De la fermentation de glucose et xylose

La matière première utilisée est un mélange de glucose (sucre à 6 atomes de carbone – C6) et de xylose (C5), les principaux composants obtenus par hydrolyse de la biomasse non alimentaire (paille de blé, canne de maïs, déchets ménagers).

La fermentation bactérienne de ces sucres 2G par la souche optimisée Deinol a permis de produire de l’éthanol à un niveau de 7,3% volume/volume, ce qui correspond au volume d’éthanol contenu dans le volume total de jus de fermentation. Deinove souligne que cette performance est en ligne avec celles obtenues à l’échelle du laboratoire dans des fermenteurs de 20 litres qui était de 9% v/v, selon un communiqué publié en juillet dernier.

Une solution technologique en 2018

« À partir de ces résultats, nous allons travailler avec nos partenaires aux étapes suivantes : démonstrateur à l’échelle du m3 et pilotes industriels. Nous sommes confiants dans notre capacité à délivrer une solution technologiquement et économiquement compétitive d’ici à 2018 » a déclaré Emmanuel Petiot, directeur général de Deinove. La société ciblera alors des sociétés industrielles pour commercialiser sa technologie sous licence, comme Abengoa déjà partenaire de la société.

Pour que Deinove représente la FrenchTech lors de la COP21, cliquez sur ce lien ==>

Partager cet article avec :