Bioéconomie: 38 nouveaux partenaires au sein du BIC

Partager cet article avec :

Le consortium BIC (Biobased Industres Consortium) a annoncé l’arrivée de 16 nouveaux membres à plein temps et 22 membres associés au sein du cartel européen d’industriels de la bioéconomie. Cette annonce a été faite au cours de l’Assemblée générale 2017 le 15 février. « L’addition de 38 nouveaux membres démontre la confiance en la capacité du BIC à faire progresser la bioéconomie européenne en rassemblant les secteurs du biosourcé. Nous sommes ravis de notre croissance, qui reflète l’engagement fort de l’industrie et le soutien à la BBI JU (ndlr : Bio-Based Industries Joint Undertaking, structure juridique issue du partenariat public-privé entre l’Europe et le BIC) », déclare Dick Carrez, directeur exécutif du BIC.

Soutenir les projets autour de la bio-industrie

Pour développer la bioéconomie, le BIC veut s’appuyer sur les coopérations interrégionales, comme l’illustre le protocole d’accord signé entre le BIC et l’initiative Vanguard en juin 2016. En octobre de la même année, le BIC a également signé une lettre d’intention avec huit régions polonaises en vue de développer des partenariats de bioénconomie. A ce jour, la BBI JU a permis de dégager 419 M€ pour financer 36 projets public-privé de R&D. Elle avait notamment permis en 2015 de soutenir financièrement le programme Carbosurf (visant à développer des procédés de fermentation pour la production de tensioactifs), ainsi qu’un projet de démonstrateur destiné à valoriser la pulpe de betterave piloté par la coopérative sucrière Royal Cosun. Entre 2014 et 2024, la BBI JU bénéficiera d’un budget total de 3,7 milliards d’euros, répartis entre la Commission européenne (975 M€) et le BIC (2,7 Mrds €).

Les 16 nouveaux membres à plein temps du BIC : AB InBev, Bedrijfsnetwerk Groene Chemie Drenthe, Cellucomp, Celtic Renewables, Corbion, Exergy, Fater, Innoven Srl, Lygos, Micro Algae Solutions, Particula Group, Le Port de Rotterdam, Spanish BioCluster, TIPA Corp, Transfurans Chemicals, et Vertech.

Partager cet article avec :