Biodiesel : Suez fournira La Mède en huiles usagées

Partager cet article avec :
La raffinerie Total de La Mède est transformée en bioraffinerie.
La raffinerie Total de La Mède est transformée en bioraffinerie.

Dans le cadre d’un contrat de 10 ans, le groupe Suez s’est engagé à fournir à Total des huiles alimentaires usagées pour sa bioraffinerie de La Mède dans les Bouches-du-Rhône.

Il est prévu que Suez livre 20 000 tonnes par an d’huiles usagées à Total pour ses futures productions de biodiesel. Ces huiles seront collectées dans toute la France grâce à un système déployé par Suez aussi bien auprès des particuliers jusqu’aux industriels de l’agro-alimentaire.

Selon les deux partenaires, la collecte d’huiles alimentaires usagées en France représenterait environ 45000 t/an seulement pour un gisement estimé à plus de 100 000 t/an. Leur projet permettrait d’augmenter cette collecte de plus de 20 %.

Une fois acheminées à La Mède, les huiles seront pré-traitées dans une unité de filtration de Suez, en cours d’installation qui permettra de créer une cinquantaine d’emplois.

Un projet à 200 M€ d’investissement

Le projet de la bioraffinerie de Total à La Mède a été lancé au printemps 2015. Cet investissement d’environ 200 millions d’euros vise à remplacer les activités de raffinage de pétrole brut que le groupe devrait arrêter en cette fin d’année. Le complexe sera reconverti en une des plus grandes bioraffineries en

Europe (500 000 t/an de capacités) dont la mise en service est programmée l’an prochain. Y seront traitées et raffinées des huiles alimentaires usagées, des huiles résiduelles et des huiles végétales pour y produire du biodiesel.

Partager cet article avec :