Biocomposites : Stora Enso investit 7 M€ en Suède

Partager cet article avec :
Les biocomposites DuraSense de Stora Enso sont fabriqués à partir de bois et se présentent sous la forme de granulés. (c)Stora Enso

Le groupe papetier Stora Enso a annoncé l’extension de son usine à Hylte Mill en Suède pour répondre à la demande locale en biocomposites. Avec un investissement de 7 millions d’euros. Il couvre d’une part la construction d’un centre de compétences dans le domaine des biocomposites hébergeant un laboratoire, une unité pilote, un showroom, et un atelier de tests de performance. D’autre part, Stora Enso prévoit l’installation d’une unité de broyage en vue de la production de son composite à base de bois DuraSense. Ce qui va permettre non seulement d’utiliser les fibres larges de bois en tant que matière première. Cet investissement va ainsi aider la société à bénéficier d’un accès plus rapide « au marché du remplacement des plastiques d’origine fossile par des alternatives renouvelables ».

Un projet finalisé à l’horizon 2019

Le centre de compétences et l’unité de broyage doivent être mis en service d’ici à la fin de l’année 2019. Pour rappel, le site de Hylte Mill est doté d’une capacité annuelle de production à 15 000 tonnes par an, et a nécessité un investissement initial de 12 M€. Exploitant également un centre d’innovation sur les biomatériaux issus de bois près de Stockholm (Suède), Stora Enso s’est illustré récemment via son investissement de 94 M€ fin 2017 pour muscler sa production de cellulose de spécialités.

 

 

 

Partager cet article avec :