Biocarburants : Enerkem prêt à démarrer son usine canadienne

Partager cet article avec :

Le spécialiste de la production de biocarburants et de produits chimiques renouvelables Enerkem a annoncé la validation de toutes les exigences établies par la société de financement Integrated Asset Management pour l’exploitation de son usine d’Edmonton (Alberta, Canada). « L’installation d’Enerkem Alberta Biofuels à Edmonton est entièrement opérationnelle conformément à des critères de production très rigoureux. Cette validation par un tiers arrive à un moment opportun alors que nous sommes prêts à accroître notre présence en Amérique du Nord et en Europe », a affirmé Vincent Chornet, président d’Enerkem. Ce développement intervient alors que le site avait été certifié International Sustainability and Carbon Certification (ISCC) en 2016 pour la production de biométhanol à partir de matières résiduelles.

Une technologie de rupture

Le procédé de gazéification développé par Enerkem permet de transformer des déchets non recyclables en gaz de synthèse pur (syngas), utilisé pour la production de biocarburants et de produits chimiques (oléfines, acide acrylique, n-propanol, etc.) avec un niveau de pureté atteignant 99,9 %. « Notre solution de rupture établit une nouvelle norme pour la gestion des déchets, les biocarburants et les produits chimiques, devenant ainsi un accélérateur de la transition vers une économie circulaire où les déchets deviennent une ressource pour fabriquer des produits de tous les jours », indique Vincent Chornet. Outre son usine en Alberta, la société canadienne envisage d’implanter prochainement une usine à Rotterdam aux Pays-Bas, au travers du partenariat formé avec AkzoNobel, Air Liquide, Van Gansewinkel et AVR.

Partager cet article avec :