Biocarburants : BP tire un trait sur la 2G

Partager cet article avec :

BP envisage d’arrêter toute activité dans les carburants cellulosiques aux Etats-Unis début 2015. BP avait investi dans le domaine en 2010, en rachetant des actifs de la société Verenium en Amérique du Nord pour un montant de 98,3 millions de dollars. A cette occasion, le pétrolier s’était notamment doté d’installations à Jennings, en Louisiane et à San Diego en Californie.
Cette activité travaillait sur la production d’éthanol à partir de biomasses telles que le panic, des copeaux de bois ou des déchets agricoles comme une alternative aux biocarburants à partir de cultures alimentaires. Au moment de l’achat des actifs de Verenium, les dirigeants de BP avaient fait part de leur intention de devenir des leaders dans l’industrie aux Etats-Unis. Mais déjà en 2012, le groupe BP avait renoncé à la production d’éthanol cellulosique aux Etats-Unis pour se concentrer sur la R&D et l’attribution de licences. Ainsi, un projet d’usine d’éthanol cellulosique à Highlands County, en Floride, avait été abandonné. Aujourd’hui, la baisse des prix du pétrole et l’expansion des gaz et pétroles de schiste aux Etats-Unis interrogent encore d’avantage sur l’intérêt économique de ces carburants de deuxième génération.
Plutôt que de fermer ses installations, BP étudierait des options en vue de vendre ses actifs : l’unité de démonstration de Jennings, le centre technologique de San Diego, une ferme à Highlands en Floride pour la production de matière première, ainsi que des activités au Brésil, à Houston et à Londres.

BP se recentre sur les biocarburants de première génération
Si BP suspend tout développement dans l’éthanol lignocellulosique, il compte toutefois poursuivre ses activités dans les biocarburants de 1ere génération à travers Vivergo, coentreprise britannique qu’il détient avec AB Sugar et DuPont, ainsi que ses activités autour du biobutanol avec Butamax Advanced Biofuels et Kingston Research. Le pétrolier compte aussi redéployer ses efforts sur ses activités brésiliennes de production de biocarburants à partir de canne à sucre.

Partager cet article avec :