Biocarburants avancés : Enerkem démarre son usine d’Edmonton

Partager cet article avec :
Enerkem
Pilote du procédé installé à Sherbrooke au Québec.

La société canadienne Enerkem démarre à Edmonton (Alberta, Canada) la mise en service d’une nouvelle unité industrielle de transformation de déchets urbains en biocarburants et produits chimiques. « La mise en service des premiers systèmes de l’usine d’Enerkem Alberta Biofuels constitue une étape importante et nous sommes fiers de tout le travail accompli jusqu’à maintenant, affirme Vincent Chornet, président d’Enerkem. Nous sommes convaincus que cette usine, construite en partenariat avec la ville d’Edmonton, peut devenir un modèle pour de nombreuses collectivités, partout dans le monde, qui veulent gérer leurs déchets de façon durable. »
Enerkem complètera la mise en service de l’usine au cours des prochains mois. La production de biométhanol débutera progressivement durant cette période. Un module de production d’éthanol sera ajouté en 2014. Lorsqu’elle sera pleinement opérationnelle, l’usine aura une capacité de production pouvant atteindre 38 millions de litres par année et elle permettra à la ville d’Edmonton d’atteindre un taux de valorisation de ses matières résiduelles domestiques de l’ordre de 90 %.

Un procédé thermochimique

Cette usine utilise un procédé thermochimique breveté par Enerkem, constitué de quatre étapes : une préparation de la matière première, une gazéification pour obtenir un mélange de gaz de synthèse (CO + H2), un nettoyage et un conditionnement du gaz de synthèse puis une synthèse catalytique pour produire du méthanol. Cet alcool pourra être soit commercialisé directement, soit converti en éthanol, soit en produits chimiques divers tels que d’autres alcools ou des acrylates. Enerkem précise qu’il a validé sa technologie sur une période de 10 ans en utilisant des matières résiduelles provenant de nombreuses municipalités ainsi qu’une vaste gamme de résidus. En outre, le procédé  utilise des températures et des pressions « relativement basses », ce qui réduit les besoins en énergie et les coûts.

Enerkem Alberta Biofuels compte parmi les premières usines commerciales à être construites pour produire des biocarburants avancés. Plus de 600 emplois directs et indirects ont été créés à travers l’Amérique du Nord pendant sa construction, pour la fabrication modulaire de ses composantes et systèmes de même que pour leur assemblage sur le site de l’usine.

Partager cet article avec :