BioAmber fournisseur du tandem Faurecia-Mitsubishi

Partager cet article avec :

L’Américain BioAmber sera le fournisseur d’acide succinique d’origine végétale dans le cadre d’un nouveau partenariat entre le Français Faurecia et le Japonais Mitsubishi Chemical pour la production de bioplastiques pour une utilisation à l’intérieur des automobiles. Faurecia prévoit de développer une gamme complète de bioplastiques, anticipant une forte croissance de la demande sur la période de 2015 à 2020. Les contraintes environnementales associées à la réduction du poids du véhicule et à des réglementations sur la recyclabilité des matériaux utilisés dans l’industrie automobile (85% en Europe d’ici 2015) appellent à une utilisation accrue de nouveaux matériaux issus de ressources naturelles, considère l’équipementier.
L’objectif du programme Faurecia-Mitsubishi Chemical est de développer un polymère qui peut être utilisé dans la production de masse de pièces automobiles intérieures (garnissage de porte, tableau de bord et inserts de console, conduits d’air, panneaux de porte…). Les travaux conjoints débuteront en modifiant le polybutylène succinate (PBS) breveté par Mitsubishi Chemical, spécialiste de biotechnologie et de développement de polymères, pour cibler un produit à 100% biosourcé utilisant de l’acide biosuccinique. Nicolas Pechnyk, vice-président ingénierie des Systèmes d’Intérieur chez Faurecia, explique : « Cet accord stratégique avec Mitsubishi fera de Faurecia le premier équipementier automobile à produire en masse des plastiques à 100% biosourcés. Nous sommes confiants quant à l’avenir de cette technologie comme un substitut pour les composants en plastique à base de pétrole. Ce projet est l’un des principaux axes de notre initiative stratégique Bio-attitude ».

Partager cet article avec :