Bio-nylon : Collaboration entre Aquafil et Genomatica

Partager cet article avec :
Le centre de recherche et d’innovation de Genomatica.

Le producteur italien de polyamide 6 Aquafil et le spécialiste des procédés de bio-ingénierie Genomatica ont annoncé le démarrage d’un partenariat de R&D dans le nylon 100 % durable. Cette collaboration vise à développer un bioprocédé commercial de production de caprolactame (monomère du polyamide-6 ou nylon-6) renouvelable à partir de plantes.

Des expertises complémentaires

Dans ce cadre, Aquafil s’appuiera sur son expertise dans la régénération de nylon (procédé Econyl), tandis que Genomatica fournira son procédé écologique de production de caprolactame GENO CPL. « De la même manière que nous avons franchi les étapes clés pour notre procédé commercial de production GENO BDO et que nous avons remporté remporté le trophée de l’innovation ICIS pour notre nouveau butylène glycol d’origine naturelle, nous avons l’objectif désormais d’apporter l’innovation biotechnologique pour de meilleurs produits en nylon », déclare Christophe Schilling, p-dg de Genomatica. Réputé pour son procédé de production de 1,4-butanediol biosourcé, le groupe américain avait fait son entrée sur le marché du bio-nylon en 2014.

 

Partager cet article avec :