Bio-isobutène : Global Bioenergies noue un partenariat avec Butagaz

Partager cet article avec :
Echantillon d'hydrocarbure liquide renouvelable.
Echantillon d’hydrocarbure liquide renouvelable.

La société de biotechnologie industrielle Global Bioenergies et le fournisseur d’énergie Butagaz, filiale de l’Irlandais DCC, ont paraphé un accord de partenariat exclusif portant sur l’incorporation de bio-isobutène dans les filières butane et propane. Selon les termes du contrat, Butagaz va participer financièrement aux efforts de développement industriel de Global Bioenergies. En contrepartie, la société est chargée de fournir dès 2017 des lots d’isobutène biosourcé provenant de son démonstrateur de Leuna. Une fois que l’usine commerciale IBN-One de Global Bioenergies sera en activité, Butagaz pourrait acheter plusieurs milliers de tonnes de bio-isobutène dans le but de les incorporer dans ses bouteilles et citernes de butane et de propane. « Nous continuons de diversifier les domaines d’application du bio-isobutène. Nous avançons aussi dans la construction de l’écosystème commercial, la future première usine de pleine taille. Ce partenariat avec Butagaz, un distributeur d’énergie de premier plan, nous permettra demain d’impacter le quotidien de nombreux citoyens français, qui pourront ainsi réduire encore leur empreinte carbone », déclare Marc Delcourt, directeur général de Global Bioenergies.

Des accords commerciaux déjà signés

Bien que son démonstrateur industriel ne vienne tout juste d’être mis en service, Global Bioenergies a d’ores et déjà noués des partenariats en vue de livrer des lots de bio-isobutène. En avril 2016, la société avait déjà livré de l’isobutène biosourcé au fabricant d’élastomères Arlanxeo. Elle s’est également engagée en juin 2016 avec le groupe L’Oréal à fournir des lots d’isobutène biologique en vue de tests pour des applications cosmétique. Enfin, Global Bioenergies a paraphé un accord en juillet 2016 avec le Suédois Lantmännen Aspen pour la livraison d’isooctane biologique (dérivé d’isobutène) en vue de la production de carburants spéciaux.

Partager cet article avec :