Bio-isobutène : Global Bioenergies collabore avec SkyNRG

Partager cet article avec :
Echantillon d’hydrocarbure liquide renouvelable.

La société de biotechnologie industrielle Global Bioenergies a noué un partenariat avec le producteur de carburant aéronautique SkyNRG. Cette collaboration vise à accélérer la commercialisation de jet fuel ou de kérosène renouvelable dérivé du bio-isobutène de Global Bioenergy. « L’intérêt porté au biocarburant aéronautique durable est croissant en Europe et dans le reste du monde car il constitue une solution essentielle à la dé-carbonisation du secteur », indique Bernard Chaud, directeur de la stratégie industrielle de Global Bioenergies. L’annonce intervient suite à l’envoi de premiers lots de biocarburant aéronautique issu de son installation de Leuna, sur lesquels SkyNRG a mené des analyses préliminaires en vue d’une évaluation ASTM de niveau 1. Dans le détail, ces lots sont composés « d’isoparaffines C12 présentant une excellente tenue au froid, un indice d’octane élevé et teneur énergétique dans la gamme du jet fuel traditionnel ». Ils sont obtenus par oligomérisation et hydrogénation du bio-isobutène. Global Bioenergies indique qu’il va poursuivre les tests sur du composé pur et en mélange avec du kérosène fossile. Global Bioenergies peut produire ce composé à partir de déchets forestiers et agricoles ou encore de betteraves.

Des résultats probants sur le carburant automobile

S’il reste des développements à venir dans le carburant aéronautique, Global Bioenergies est bien avancé en ce qui concerne l’automobile. A partir de son bio-isobutène, il a livré dès mai 2015 de l’isooctane au constructeur automobile allemand Audi. En mars 2018, il lui a également expédié 60 litres d’additifs pour carburants biosourcés (isooctane, ETBE et isododécane) pour la réalisation de tests en banc moteur. Ce qui a conduit en avril 2018 aux premiers essais d’un véhicule utilisant un carburant biosourcé composé de plus 34 % de dérivés d’isobutène à Montlhéry.

 

Partager cet article avec :