Bilan financier positif en 2015 pour PAT

Partager cet article avec :

Plant Advanced Technologies (PAT) a publié des résultats en progrès pour son exercice financier 2015. La société nancéienne spécialisée dans l’identification et de la production de biomolécules végétales rares a enregistré en 2015 une hausse de son chiffre d’affaires annuel de 12 %, atteignant 1,01 million d’euros. PAT précise que ces ventes sont notamment portées par « le renforcement des contrats de R&D, et l’entrée en production de deux nouvelles molécules ».

Des investissements pour le futur

Le résultat d’exploitation se chiffre à -1,68 M€ au 31 décembre 2015, conséquence notamment de l’intensification des investissements au second semestre « afin d’accompagner l’accélération de son activité ». En effet, ce résultat comprend des frais pour le renforcement de ses capacités de R&D (achat d’équipements, renfort des équipes, etc.), ainsi que le doublement de ses capacités de production en extraits végétaux. La trésorerie s’élève à 3,2 M€ malgré les dépenses, notamment grâce à une augmentation de capital opérée en avril 2015. Des moyens qui ont permis notamment de mettre la main sur la société belge StratiCell, spécialisée dans les tests d’ingrédients cosmétiques.

Des perspectives de croissance en 2016

PAT a démarré l’année 2016 sur une dynamique d’investissements avec l’acquisition de 51 % du capital de la société Couleurs de Plantes, spécialisée dans les colorants d’origine végétale, et la création d’une filiale à la Réunion. L’entreprise lorraine prévoit une « forte progression de l’activité pour 2016 ». PAT annonce avoir paraphé de nouveaux contrats de R&D stratégiques « avec un leader pharmaceutique et la filiale cosmétique du leader BASF ». Il va également « poursuivre la mise en œuvre de son pipeline de produits, accélérer ses dossiers précliniques (Anti-Alzheimer, anti-inflammatoire) et renforcer sa politique de propriété intellectuelle ».

Partager cet article avec :