BASF veut verdir ses produits

Partager cet article avec :

Le groupe chimique BASF prévoit d’étendre ses activités dans le domaine des biopolymères, considérant qu’il s’agit d’un secteur en pleine croissance. « Nous intensifions actuellement nos recherches sur un produit biodégradable, principalement biosourcé, proposé sous forme de mousse avec des propriétés similaires à celles de la mousse de polystyrène pour une utilisation dans l’emballage alimentaire et les produits électriques et électroniques », a illustré Brudermüller, vice-président du conseil d’administration de BASF, lors d’une conférence de presse de préparation au salon K 2013 qui se tiendra en octobre à Düsseldorf.

Des lignes de production déjà alimentées en matière biosourcée
Afin de répondre plus efficacement à l’avenir à l’intérêt de ses clients pour les produits biosourcés, BASF a même développé, en collaboration avec l’organisme de certification TÜV SÜD, une approche « innovante », dite de mass balance, permettant une utilisation flexible de matières premières renouvelables dans ses Verbund de production. Selon cette approche, de la matière première renouvelable peut être introduite dans la fabrication de produits de base dans des installations déjà existantes. Les produits biosourcés obtenus font ensuite l’objet d’une certification spécifique, sur la base de la masse de matière renouvelable. « Un produit certifié par TÜV SÜD utilisant des matières premières renouvelables est chimiquement identique au produit traditionnel d’origine fossile. Il n’y a donc pas de différence dans la qualité » a déclaré Brudermüller. Et comme il n’est pas nécessaire de construire de nouvelles unités de production, le groupe BASF estime que cette méthode innovante contribue à la durabilité.

 

 

 

Partager cet article avec :