BASF va produire du butanediol biosourcé grâce à Genomatica

Partager cet article avec :
Genomatica
Installation de fermentation de sucres chez Genomatica.

Le groupe BASF envisage de produire commercialement du 1,4-butanediol biosourcé (BDO). Pour cela, le géant de la chimie va construire une unité de production de « taille commerciale » dont la localisation n’a pas été précisée. Elle utilisera le procédé développé par la start-up californienne Genomatica dont BASF vient d’obtenir une licence. Ce procédé consiste en une fermentation en une étape de sucres d’origine renouvelable. De premiers échantillons seront disponibles dès le second semestre 2013. Le groupe allemand produit déjà du BDO sur base fossile dans le cadre de sa division Intermédiaires. Ses sites sont installés à Ludwigshafen, en Allemagne, à Geismar en Louisiane, à Chiba au Japon, à Kuantan en Malaisie et à Caojing en Chine avec une capacité globale de 535 000 t/an. Récemment, BASF a même annoncé son intention de construire un nouveau complexe de BDO de 100 000 t/an en Chine. Reste à savoir si ce site est en lice pour la production de ce nouveau BDO biosourcé.

Le butanediol après l’acide succinique

La technologie de Genomatica offre à BASF une nouvelle opportunité de diversification dans la chimie du végétal. Outre ses activités dans l’oléochimie, le groupe allemand est aussi un acteur de l’acide succinique biosourcé à travers la coentreprise Succinity avec Purac. Basée à Düsseldorf, Succinity opérera prochainement une unité de fermentation de 10000 t/an sur un site appartenant à Purac à Montmélo, près de Barcelone (Espagne).

« Nous avons choisi le procédé de Genomatica parce qu’il est particulièrement abouti et fiable », a déclaré Sanjeev Gandhi, président de la division Intermédiaires BASF. Il  a ajouté : « En ligne avec notre stratégie « Nous créons la chimie », nous visons à offrir du BDO renouvelable et créer de la valeur pour nos clients, dans les industries plastiques, textiles et automobiles. »

Multiplication des partenariats pour Genomatica

Genomatica a déjà fait la preuve du succès de sa technologie BDO à travers une campagne de production de 5 semaines menée à la fin de 2012 avec son partenaire DuPont Tate & Lyle Bio Products. Ensemble ils ont produit 2000 tonnes de 1,4-butanediol biosourcé, soit l’équivalent de plus de 100 camions. Sur ce même produit, Genomatica est aussi en joint-venture avec le groupe italien Novamont pour la construction de la première unité de taille commerciale en Europe financée et opérée par Novamont.

Partager cet article avec :